Accès membres

Mot de passe perdu? S'inscrire

27-06-2008 02:24

Renée Lebeuf

Bonjour, Je sollicite votre aide pour la déte

25-06-2008 14:35

Jean Pierre Dechaume Jean Pierre Dechaume

Bonjour à tous? J'aimerais savoir dans quelle re

24-06-2008 15:08

Alain GARDIENNET Alain GARDIENNET

Bonjour, Je vous demande une confirmation pour u

21-06-2008 19:52

Jean-Louis CHEYPE Jean-Louis CHEYPE

Bonsoir à tous, Ci-joint une récolte faite sur

21-06-2008 16:50

Alain GARDIENNET Alain GARDIENNET

Bonjour, Quelqu'un aurait-il un article de Mycolo

21-06-2008 00:51

Yannick Mourgues Yannick Mourgues

Bonjour. Décidément, il doit y avoir une pouss

20-06-2008 18:21

Jacques BeckCeccaldi

image des asques et des spores

20-06-2008 18:19

Jacques BeckCeccaldi

Incapable de m'en sortir, je fais appel à vous...

20-06-2008 00:03

Gérard TRICHIES

Non loin de Scutellinia trechispora et de S.(Cheil

17-06-2008 23:11

NC NC

Sur branche de fraxinus excelsior à terre, décor

« < 988 989 990 991 992 > »
Pseudombrophila
Renée Lebeuf, 27-06-2008 02:24
Bonjour,

Je sollicite votre aide pour la détermination d'un ascomycète que j'ai trouvé sur des excréments non identifiables près de Montréal, au Québec, dans une forêt de conifères. Les quelques livres dont je dispose (Nordic Macromycetes tome 1, Fungi Fimicoli Italici et Champignons de Suisse, vol. 1) ne m'ont pas permis d'arriver à une détermination. Avec Fungi Fimicoli Italici, j'arrive à Pseudombrophila merdaria, mais la couleur ne correspond pas, mes spécimens étaient plutôt orange brunâtre.

Voici mes données:
Apothécies de 5 mm au maximum.

Micro:
Spores lisses, ellipsoïdes, 11,7-13,3 x 7,1-8,2, Q = 1,7, présence de bulles de De Bary
Asques octosporées, à contenu granuleux, 125-150 x 9-10
Paraphyses filiformes, multiseptées, fourchues à plusieurs niveaux, parfois réunies entre elles, non renflées à l'apex, à contenu granuleux, environ 1,5 um de largeur.

J'ai aussi regardé le sous-hyménium, dont je vous mets une photo, avec une coupe de l'apothécie.

Merci d'avance de votre aide.

Renée Lebeuf
Montréal
  • message #4985
Renée Lebeuf, 27-06-2008 02:26
Re:Pseudombrophila
Voici une autre photo, des paraphyses fourchues, mais on n'y voit pas les fources à plusieurs niveaux.
  • message #4986
Renée Lebeuf, 27-06-2008 02:26
Re:Pseudombrophila
Et une autre
  • message #4987
Renée Lebeuf, 27-06-2008 02:27
Re:Pseudombrophila
Et une quatrième, du sous-hyménium, un peu floue malheureusement.
  • message #4988
Renée Lebeuf, 27-06-2008 02:28
Re:Pseudombrophila
Et une dernière, des bulles de De Bary
  • message #4989
Gilbert MOYNE, 27-06-2008 09:46
Re:Pseudombrophila
Pseudombrophila merdaria (Fr.) Brumm. me paraît convenir tout à fait.
Gilbert
René Dougoud, 27-06-2008 10:14
Re:Pseudombrophila
Chère Collègue, et Tous

Je suis également d'accord avec Gilbert (que je salue amicalement) pour dire qu'il pourrait s'agir de P merdaria. La couleur de votre champignon est cependant différente, indiquée "rouge brun à brun foncé" dans la monographie de Brumm. Toutefois, ce champignon a été nommé sous l'épithète de luteopallens par Nyl. et aussi subsulfurea par ce même auteur, ceci est sans doute à mettre en relation avec la couleur du champignon.

Je vous remets en courrier privé (ce pour un motif de poids de l'envoi, un scan de la clé du genre Pseudombrophila (2 Mo) et la description de P. merdaria par Brumm. (1Mo).

Bien sûr que je suis prêt à adresser cette clé ( il y manque bien sûr P. stercofringilla, dont vous trouver une photo et la micro sur le site "Ascofrance") et la description à ceux qui me la demanderont. Merci de me contacter en privé, pour cela. rene.dougoud@greenmail.ch

Cordialement

René
Paul Mayeur, 27-06-2008 12:41
Re:Pseudombrophila
Chère Collègue,
La couleur rougeâtre de l'hyménium (surtout lorsque le champignon est à maturité) me fait penser à Pseudombrophila deerata (v. Breitenbach, tome1, p.94).

Paul Mayeur
René Dougoud, 27-06-2008 14:10
Re:Pseudombrophila
Cher Paul et Tous,

P. deerata (Karst. ) Seav. du B. K., est en réalité, P. petrakii (Sacc.) Brumm. Les ascospores de cette espèces sont striées obliquement (deux récoltes perso).

L'espère décrite ci-dessus à, dans la mesures où elles ont été observées dans les règles, des ascospores lisses.

Cordialement

René
Renée Lebeuf, 27-06-2008 23:16
Re:Pseudombrophila
Pourrais-je savoir ce que vous entendez par une observation dans les règles? J'ai observé les spores dans le Melzer, le bleu de coton et le rouge Congo SDS, et elles étaient toujours lisses.
René Dougoud, 28-06-2008 08:47
Re:Pseudombrophila
Chère Renée,

L'observation des ascospores est très importante. D'abord, il faut les observer dans l'eau, milieu presque neutre, pour en observer les éventuelles granulations ou guttules, septa, couleur de la paroi etc. Pour observer l'ornementation, le bleu cotton lactique (de qualité) est très généralement le colorant à employer (à froid. Il est rarement nécessaire de chauffer, sauf, et là il faut porter à ébullition, pour voir si une paroi se décolle -Cheilymenia et certaines espèces de Scutellinia-), mais il arrive, selon les genres ou espèces que l'on soit obligé d'utiliser un autre colorant, selon mon expérience, le bleu de méthylène ou le bleu de trypan, qui sont des pis-aller. La liqueur de MZ est inutile pour l'observation des ascospores, elle peut porter à confusion en créant des septum, à l'intérieur des ascospores guttulées. Par ailleurs, l'observation et l'interprétation de l'ornementation ne doit et ne peut se faire qu'au plus grand grossissement. Ce passer du plus fort grossissement peut conduire à des erreurs de détermination et à des impasses. Ainsi, ne pas respecter ces principes de base serait ne pas observer dans les règles.

Attention, le bleu cotton peut avoir un influence sur la grandeur des ascospores et peut les déformer, ceci à cause des différences de pressions internes et externes et selon la résistance de la paroi sporale

Cordialement

René

Renée Lebeuf, 28-06-2008 12:05
Re:Pseudombrophila
Je vous remercie de ces précisions, que je mettrai fidèlement en application lors de mes prochaines observations.

Salutations

Renée L.